Vieillir en bonne santé

C'est Alexis Carrel au début du 20eme qui pensait que, dans de bonnes conditions de nutrition et d’élimination des toxines, les cellules du corps humain sont alors potentiellement immortelles. C'est un joli rêve, nous pouvons sûrement nous en approcher. Voici donc quelques tuyaux pour renforcer au mieux et le plus longtemps possible notre fragile équilibre, à Dieppe et ailleurs...

En arrivant sur Dieppe, j'ai été souvent frappé par la vitalité des seniors que je croisais. Ici, cette grand mère qui tous les jours se baigne sur la digue dans les courants glacés, là, ce groupe de marcheurs qui avale des kilomètres le long des falaises, au marché, ces personnes rayonnantes qui font leurs courses le samedi avec leur caddie rempli. C'est un régal que de tous/toutes les voir, de s'imprégner de leur optimisme, de leur force car, non, ce n'est pas une fatalité on peut vieillir et vivre en bonne, voire en très bonne santé.

Je suis évidemment convaincu que la proximité des éléments naturels (embruns, vents, iode), la géographie particulière de la Normandie (venant de Paris, toutes les régions offrent 'étrangement' un attrait incroyable ne serait-ce qu'au niveau d'une moindre pollution), l'importance d'une alimentation locale et fraîche, l'influence de la pêche, la beauté du site... toutes ces choses aident et promeuvent la santé au Naturel et je ne saurais faire une liste exhaustive...

L'argument imparable ? Je m'installe ici :)  

L'homme ne meurt pas, il se tue

Préserver l'intégrité de nos liquides corporels

Quand on a malheureusement pas la chance de vivre ici à Dieppe, il y a cela dit d'autres éléments à garder en tête pour se préserver. Comme le disait un peu cyniquement le professeur Gueniot, l'homme ne meurt pas, il se tue. Il voulait je pense rappeler les grands fondamentaux de la Naturopathie. N'oublions pas en effet que l'eau constitue 60 à 70% du poids corporel d'un adulte et qu'il est extrêmement important de veiller à ce que nos liquides corporels soient le plus intègres possible pour transporter à nos cellules des informations de qualité en quantité suffisante...

Il faut donc faire attention :
aux surcharges : à l’origine des maladies inflammatoires, elles creusent le lit des infections et sont généralement impliquées dans la genèse des pathologies lésionnelles et dégénératives ;
aux carences (en acides aminés, lipides de qualité, vitamines, minéraux, oe, enzymes, fibres, en eau) : car elles viennent perturber notre métabolisme : perte de poids, fonte musculaire, ostéoporose et altérations de toutes les fonctions (digestive, hépatique, immunitaire...) ;
à la fluidité de nos courants circulants et de nos membranes cellulaires pour que les nutriments se rendent correctement vers nos cellules et faire en sorte que les déchets de nos cellules soient bien drainés vers nos émonctoires et éliminés.

1-Alimentation et Vieillesse

Respectons les règles d'or d'une hygiène alimentaire correcte

Les règles d'or d'une hygiène alimentaire correcte • Avant tout, apprendre ou réapprendre à mastiquer. La digestion commence sous le palais, nos bouchées devraient déjà être quasi liquides lorsqu'elles plongent dans notre estomac, à commencer par les amidons, ces sucres qu'on dit lents et qui sont dégradés par l'amylase salivaire. Sans cet enrobage enzymatique de première importance, les sucres restent entiers, ne sont pas -ou très peu- attaqués par notre estomac (trop acide) et devront attendre l'intestin grêle pour être découpés en plus petites fractions. Vous souffrez de ballonnements ? De fermentations intestinales ? Ne cherchez plus, posez donc votre fourchette entre chaque bouchée et tournez vos mâchoires une bonne dizaine de fois avant d'en avaler le contenu. C'est d'autant plus important que pour beaucoup de personnes, l'âge aidant, de sérieux problèmes de dentition empêchent de croquer correctement. Les moulinés peuvent aider mais l'enrobage salivaire doit impérativement avoir lieu.

• Seconde grande règle, veiller à manger dans le plaisir, le calme et la convivialité. Il vaut sans doute mieux s'abstenir d'un repas pris dans la colère, ou tout du moins le retarder un peu le temps que l'émotion négative soit oubliée. Vos stocks de bile et d'acide chlorhydrique se régénèrent et peuvent alors travailler pour vous, avec vous. Il est inutile de manger sans faim. Ne dit-on pas qu'on a le nœud au ventre ou l'estomac dans la gorge ? Autant d'expressions qui nous mettent en garde contre des repas pris au mauvais moment.

La frugalité est également un facteur de longévité. Sans aller jusqu'au jeûne intermittent (aux avantages incroyables), la restriction calorique (c'est à dire la diminution d'environ 1/3 de notre ration alimentaire) va stimuler la production d'enzymes incomparables pour la réparation de notre ADN : les sirtuines. Vous réduisez alors la quantité des radicaux libres émis par les mitochondries, vous renforcez vos défenses antioxydantes et vous réduisez la glycation. Sans carences micro nutritionnelles, une restriction alimentaire de 40% pourrait faire gagner à un homme de 38 ans, 15 ans d'espérance de vie supplémentaire par rapport à une alimentation sans restriction. Si l'on peut bien entendu appliquer à l'homme ce qu'on constate sur les souris :)

• Respectons également notre constitution, nos besoins, notre tempérament et individualisons notre alimentation. Il est compliqué de cuisiner un plat différent pour chaque membre de la famille certes mais si vous fumez, vos besoins en antioxydants sont multipliés, si vous êtes enceinte, vous mangez pour deux, si vous faites du sport à outrance, de même. Nous ne métabolisons pas la nourriture de la même façon que nous soyons de constitution sanguine, nerveuse ou biliaire etc. Les Naturopathes sont à vos côtés pour optimiser vos menus sans que vous ne vous en mordiez les doigts.

• Essayons aussi de donner une plus large part au crû, pour profiter des innombrables soutiens des vitamines, des enzymes, des oligoéléments qui souvent sont noyés voire détruits par les eaux de cuissons ou les hautes températures (pour en savoir plus). Attention cela dit aux intestins sensibles ou peu habitués, l'excès de crû peut entraîner une accélération du transit, des colites ou des diarrhées et provoquer une mauvaise assimilation, voire une déminéralisation.

• Enfin et à notre époque, on pourrait penser que cet argument est EVIDENT mais je constate en consultation qu'il n'est jamais trop tard pour le répéter encore et encore : privilégions des aliments frais, bio et les moins raffinés ou transformés possibles. La santé n'a pas de prix, et manger bio ne coûte pas plus cher que manger des sandwiches et des boites à chaque repas. Cet investissement est surtout un investissement de temps, car il faut se poser, préparer des menus, cuisiner, faire des courses un peu plus souvent mais au final, vous avalez moins de pollution dans l'assiette et vous bénéficiez d'une alimentation plus riche, plus dense nutritionnellement parlant... Et moins de visites chez le médecin.

Privilégions ces aliments lorsqu'on vieillit

Les aliments à privilégier lorsque nous vieillissons Ces quelques aliments nous veulent du bien, aujourd'hui, demain et plus tard...
Les bonnes huiles (consommation d’huile de colza, lin, cameline, petits poissons riches en Omégas 3),
• Les épices protectrices et les aromates (curcuma, gingembre, muscade, ail, oignon, échalotes),
Les aliments riches en antioxydants, en vitamines B, en fibres,
• Les aliments lactofermentés,
• Des petits déjeuners protéinés pour soutenir la production de dopamine dès le matin,
• De bons apports en eau de bonne qualité (de source, non minéralisée).

Avec l'âge, essayons d'éviter ou de limiter les aliments suivants !

L'excès de protéines animales qui peuvent acidifier et être source de surcharges, les produits laitiers (surtout de vache), les cuissons agressives, les excitants, les glucides à index glycémiques élevé (pain blanc, céréales raffinées), la consommation d’alcool, les excès de sel et de sucre, les huiles de tournesol, d'arachide de maïs et les fritures, les aliments muco-producteurs (lipides, sucres ordinaires, farineux raffinés ou à gluten qui vont encrasser nos voies respiratoires), les aliments ultra-transformés, les phtalates, les conserves (qui contiennent des perturbateurs endocriniens), les foies ou abats de bêtes non organiques, les poêles antiadhésives, les casseroles en aluminium, le café en capsule, les poissons grands prédateurs comme le thon, le requin trop pollués aux métaux lourds etc.

2-Activité Physique et Vieillesse

Avec l'âge, il faut se méfier de la sédentarité

A bas la sédentarité : plus le temps journalier passé en position assise est élevé et plus l’espérance de vie est raccourcie :
• Nous développons des facteurs de risques cardiovasculaires (hypertension, diabète, dyslipidémies, surpoids, cancers, en savoir plus),
• L’inflammation et le stress oxydatif augmentent,
• Notre tissu osseux devient moins résistant (risque de fractures),
• Nos défenses immunitaires sont moins capables,
• Nous sommes alors plus vulnérables au stress et à la dépression.

Il faut introduire du mouvement dans notre quotidien !!!

Et il n'y a pas d'âge pour s'y mettre et sortir du canapé. Ces activités doivent être ludiques et modérées, progressives, en groupe si l'encadrement est plaisant, au grand air autant que possible, dans le respect de sa forme et de sa condition de départ. Plus vous allez pratiquer, plus vous augmenterez votre périmètre de marche, votre endurance, votre souplesse. Du Win/Win à tous les étages.

Des exercices adaptés à tous les âges pour mieux vieillir

Chaque jour

• Faire 1 heure de marche (40 minutes de marche rapide) ;
Monter les escaliers plutôt que l’ascenseur ou l’escalator, descendre une station de métro plus tôt ;
• Aller faire ses courses à pieds plutôt qu’en voiture, promener le chien, jouer ;
• Pratiquer la douche écossaise (alternance chaud froid avec le pommeau de douche).

Activités physiques et vieillesse

Chaque semaine

• Jardiner, faire le ménage soi-même ;
• Intégrer une séance de piscine, de la gym, du yoga, un peu de cardio, des exercices fractionnés, des postures inversées ;
S'étirer doucement pour préserver la souplesse ;
• Exercer des pressions sur ses os pour les densifier (trampoline, jogging, musculation) ;
• Travailler l’endurance pour accroître sa capacité pulmonaire.

Aussi régulièrement que possible

• Oser le froid, le chaud, forcer son corps à s’adapter et à résister (bains très froids après sauna) et s’inspirer des expériences hors norme de Tim Hof IceMan (selon notre force vitale et constitution), Dieppe est la ville parfaite pour intégrer des groupes de marcheurs en eau non profonde (les longe-cotes), ou nager une partie de l'année : vive le club des pingouins !
• Tester la balancelle de Lydia Sébastien pour activer la micro-circulation et régénérer les capillaires sanguins ;
• Oser un week-end de randonnée par mois, un stage de yoga ;
• S'offrir des massages relaxants type Californien ;
• Jouir d'une sexualité généreuse.

3-Gérer son stress et optimiser son sommeil pour bien vieillir

Attention au stress (en savoir plus) qui épaissit le sang en quelques minutes et favorise l’agrégation des plaquettes et donc des thromboses. Le stress est un facteur de plus sur la liste des clés favorisant l’infarctus.

Gérer son stress pour mieux vieillir

Relaxation

• Pratiquer des techniques de relaxation (respiration complète, méditation, yoga, qi-gong, massage coréen), s’initier au soupir, à la respiration ventrale, au lâcher prise, à la cohérence cardiaque dans les transports en commun, aux visualisations, à la sophrologie...
Aimer et être aimé : plus facile à écrire qu'à faire certes mais la perle rare existe, l'amour est à côté de nous qu'il nous revient de chérir, d'entretenir et de surveiller pour porter et être porté au maximum de nos capacités. Faire du bien aux autres, c'est s'occuper de soi, c'est prendre le risque -horreur- de recevoir en retour. Quel tragique programme :)

Tensions

• Ne pas laisser s’accumuler les tensions et prévoir quelques minutes pour une respiration consciente toutes les heures ou pratiquer la cohérence cardiaque ;
Rire, travailler son clown, retrouver le goût pour la lecture et s'évader.

Vieillir en toute sérénité

Curiosité

• Faire des découvertes culturelles et voyager, s'offrir des parenthèses inédites ;
• Pas question ici forcément de s'initier au parapente à 80 ans (quoique...) mais cultiver simplement, régulièrement l'envie de nouveauté, tester de nouveaux chemins lorsqu'on parcourt la ville, se laisser surprendre par un beau paysage, écouter nos proches et se poster avec bienveillance dans une approche empathique pour re-découvrir les gens qui nous sont chers.

Stimulations sensorielles

Encourager ses sens : musique au casque, huiles essentielles, massages, relaxation ASMR...

Addictions

Travailler sur ses dépendances : sucre, alcool ou tabac... Les chercheurs ont conclu que les fumeurs perdent en moyenne 8 ans d’espérance de vie, les anciens fumeurs 2 et demi. Des chiffres qui donnent de l'espoir.

Sommeil

• Lire avant de se coucher, prier, prendre un bain tiède relaxant, méditer ;
S’éloigner des écrans le soir, couper son portable ;
• Se faire accompagner par un NTH pour améliorer son sommeil (en savoir plus).

Isolement

• Entretenir un bon cercle amical ;
• Dépasser les conflits familiaux, se réconcilier, pardonner, ne pas cultiver de regrets, d'amertume, entretenir un jardin social, laisser la porte ouverte aux amis et voisins.

Création

• Développer une expression créative et artistique, rejoindre une association, cultiver son jardin, peindre, écrire, chanter, composer...

4-Mais également

Assainir son environnement

Assainir son environnement toute l'année • Bien aérer son logement, son lieu de travail, changer les filtres à eau, à air ;
• Éviter les moquettes et rideaux qui contiennent des retardateurs de flammes. Remplacer les produits ménagers par des produits bio. Ne pas forcément acheter neuf, tester les brocantes, les vide-greniers, les meubles y sont souvent moins nocifs ;
• Éviter les produits synthétiques ! Attention aux xénobiotiques, aux cosmétiques contenant des parabènes, aux médicaments qui ont du toluène ;
• Avoir recours aux ioniseurs, diffuseurs d’huile essentielles, utiliser de temps à autre un Bol d’air Jacquier ;
• Se régénérer avec des ions négatifs : embruns, orages, aiguilles des conifères, cascades, torrents, oeuf d’albâtre ;
• Vivre à la campagne, dans la verdure, loin des pollutions urbaines, chérir Dieppe, encore et encore !

Travail de terrain sur les inflammations à bas bruit

• Rendez-vous chez le Naturopathe de votre ville pour réduire ce grand fléau responsable des plus grands maux de notre civilisation.

Bains de soleil

Le soleil est notre ami, pour autant que nous nous préservions sans nous exposer aux mauvaises heures de la journée.

L'eau sous toutes ses formes

• Douche écossaise, pédiluve froid, sauna, hammam, bain chaud, cure intestinale Xantis, spa, eaux thermales, une journée dans un parc aquatique.

La Normandie offre pléthore d'occasions de se faire du bien et plaisir.

Faites-vous accompagner par un anturopathe

Complémentations spécifiques et personnalisées (selon régime, activité, sexe, âge)

Métaux et Minéraux : Fer, Cuivre, Zinc, Sélénium, Magnésium
Anti-oxydants : Acide alpha lipoïque, vitamine C
Vitamines : B1, B3, B6, D
Omégas 3
• Soutien du foie
• Prendre soin de son microbiote (probiotiques), de sa digestion (enzymes digestives)

Mais tout cela évidemment avec l'accompagnement bienveillant de votre Naturopathe qui saura vous conseiller et personnaliser ses recommandations adaptées.

SOURCES & RÉFÉRENCES :
Daniel Kieffer : Se régénérer pour bien vieillir
Cenatho : 436 Gérontologie
Dossier Santé Nutrition 61 Octobre 2016 : Comprendre le vieillissement
Dossier Santé Nutrition 62 Novembre 2016 : Vivre longtemps en bonne santé
Micronutrition : Vieillissement et Système Nerveux  

Ces articles pourraient vous intéresser...

Manger sain sans se ruiner

Manger sain sans se ruiner

Manger bio coûterait plus cher ? Rien de plus absurde... Ces quelques tuyaux pour mieux manger vous permettront d'éviter l’écueil de la malbouffe et des produits hyper transformés.

Importance d'une bonne respiration en NTH

Importance d'une bonne respiration en Naturo

Automatique, quasi invisible, notre respiration se cache souvent derrière un souffle court, rapide et minuscule. Et pourtant, grâce à cette fonction vitale, se jouent de grands enjeux...

Optimiser son sommeil de manière naturelle

Optimiser son sommeil de manière naturelle

Dormir, c’est guérir un peu... Beaucoup :) Mieux nous dormons, meilleure est notre santé (notre santé physique, mentale, spirituelle) et mieux nous vivons. Alors que faire en cas d'insomnie ?

 

Vous avez une question ?

N'hésitez pas... Rencontrons-nous !
Prendre rendez-vous : 06 52 24 95 59

Thierry Perrin

Praticien de Santé Naturopathe - Micronutrition

• Diplômé du Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique©, CENATHO, Enseignement Daniel Kieffer

• Naturopathe certifié de la Fédération Française des Ecoles de Naturopathie, La FENA

• Membre de l’Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire, OMNES

• Formé à la Micronutrition par Vincent Castronovo

• En savoir plus sur mes diplômes et formations
Une alimentation saine Des compléments justes et personnalisés Prendre soin de soi et des générations futures Un suivi en toutes circonstances Un accompagnement individualisé Ecoute et bienveillance 
Adresse 2 rue du Château d'eau - 76200 Dieppe
Telephone+33 06 52 24 95 59
Emailthierry@naturo-dieppe.fr

Thierry Perrin Naturopathe

Prof d’Anglais, puis Web Designer autodidacte,je me suis longtemps intéressé aux médecines alternatives et aux bienfaits de l’alimentation jusqu'à développer au fil des ans une hygiène de vie plus ou moins irréprochable :)

Lorsque j'ai découvert par hasard la Naturopathie holistique, un déclic immédiatement a mis en place toutes les pièces du puzzle dans ma tête, une porte s’est ouverte qui m'a permis d’apporter cohérence et altruisme à mon parcours de vie. Cette discipline m'aide depuis à nourrir mes aspirations profondes et s’inscrit dans une démarche globale, celle d’apporter mon soutien à mes congénères tout en continuant de rendre le monde plus beau -car en meilleure vitalité...

Contactez-moi






Les informations recueillies dans ce formulaire me permettent uniquement de traiter votre demande pour y répondre rapidement.